Un monde d’après, sans fonds en euros.



Un monde d’après, sans fonds en euros.


Dans les années 90, l’écart entre les taux de rendement des fonds en euros et l’inflation avoisinaient les 5% !

Aujourd’hui, avec des taux servis autour de 1% et une inflation à 0,50%, les épargnants ne gagnent plus d’argent.


Que proposent les assureurs ? Nous faire sortir de ces fonds !


Pour chaque euros versé dans un fonds en euros, les assureurs doivent investir sur des obligations d’Etat à taux négatifs. Pour maintenir des taux positifs ils s’appuient donc sur les rendements des obligations plus anciennes ou "piochent" dans leurs réserves.

Cela ne les arrange pas.


Par conséquent, ils proposent plusieurs stratégies alternatives :

  • Limiter l'accès au fonds en euros

  • Proposer des taux boostés pour les clients fortement investis en unités de compte

  • Baisser le niveau de la garantie

  • Proposer des solutions d’investissement alternatives.


Parmi toutes ces solutions, la dernière est sûrement la plus favorable aux épargnants : large gamme d’unités de comptes, fonds structurés, immobiliers et non cotés et gestion sous mandat.


En 2021, il est important de savoir jongler avec toutes ces solutions pour chercher un rendement adapté à votre niveau de risque.