La segmentation du marché de la gestion de patrimoine va accélérer...


1. L'inflation réglementaire

L’inflation réglementaire (MIF2, DDA, PRIPS, RGPD…) que nous connaissons prend une importance considérable dans la prestation offerte aux clients, malheureusement au détriment des épargnants souvent les plus modestes,

avec 3 conséquences immédiates :

-Une plus grande standardisation de l’offre pour respecter ces contraintes réglementaires, -Une exclusion des clients les plus modestes qui représentent le même risque que les clients plus fortunés mais avec une rentabilité moindre, -La restriction de l’architecture ouverte pour des raisons également économiques.

2. Le besoin des clients

Le niveau de valorisation de l’ensemble des actifs et la faiblesse de la rémunération de l’argent sans risque rend le choix des investissements plus aléatoire, La fiscalité, certes unifiée n’est pas pour autant simplifiée, Sur le plan sociétal, l’allongement de la durée de vie, la fin de l’état providence et la multiplication des familles recomposées représentent un enjeu dont on commence à peine à mesurer l’importance. De même, l’internationalisation des familles impacte les relations entre les générations.

Parallèlement, la culture financière et patrimoniale des français demeure faible : elle est notamment la conséquence de plusieurs décennies de rémunérations fortes des fonds en euros qui ont émoussé le rapport au risque des épargnants.

3. Une nouvelle segmentation des clients

Une nouvelle segmentation du marché de la gestion de patrimoine se met en place et va renforcer la « compétition » entre les différents acteurs :

Les banques privées remontent le seuil d’accès à leur service (1M€ pour les établissements français, plutôt 3M€ pour les banques étrangères), Les robots advisors tentent avec encore quelques difficultés de trouver leur place en élargissant leur gamme de produits, La part des CGP qui offrent une prestation large, et souvent de qualité devrait progresser, pourvu qu’ils se regroupent pour atteindre une taille critique, Et certaines sociétés de gestion de portefeuille renforcent leur présence sur le marché des clients privés.

Cliquez ici pour lire l'article sur http://www.clubpatrimoine.com >>

#gestiondepatrimoine

SIÈGE SOCIAL PARIS

50 bd Haussmann
75009, Paris
01 53 93 23 23

©Cyrus Conseil | Tous droits réservés