Quelle est la potion secrète pour bien diversifier son patrimoine?

Les fonds en euros ne peuvent plus, sauf cas particulier, représenter l'essentiel  d'un patrimoine. Pour engranger des revenus, il faut prendre son temps et des risques.

 

 

Avoir la totalité de son patrimoine réparti entre sa résidence principale, un fonds en euros et un Livret A, est-ce encore raisonna­ble ? Non, répondent en chœur les profes­sionnels de la gestion de patrimoine. A un bé­mol près : pour les personnes âgées qui ont besoin de revenus complémentaires, le fonds en euros reste incon­tournable. Pour les épargnants en phase de constitution de patrimoine, en revanche, mieux vaut diversifier ses ac­tifs si ce n'est pas encore fait.

« Nous sommes à l'an Ide la révolution de l'épargne en France. Nous sommes passés du rendement sans risque au risque sans rendement, lance Meyer Azogui, le président de Cyrus Conseil. Pour proté­ger l'épargne, il faut désormais prendre des risques, accepter une part d'illiquidité et chercher des actifs décorrélés qui n'évoluent pas dans le même sens », explique-t-il.

 

Plutôt que de se contenter de lister les placements possibles, le ca­binet a accepté de se « mouiller » en conseillant une alloca­tion d'actifs en fonction des objectifs du client.

Si vous vi­sez un rendement de 3% par an sur la période, Cyrus conseille de placer 25% de vos actifs sur un fonds en euros, 10% en Private Equity, 20% en actions, 15% en produits structurés, 15% en SCPI et 15% en obligations. Pour es­pérer 5% de rendement par an, il faut faire passer la part des actions à 35%, celle du Private Equity à 15%, le fonds en euros à 10%, les produits structurés à 25% en conser­vant 15 % en SCPI.

 

Gardez toutefois à l'esprit que cette allocation d'actifs vaut si vous avez du temps devant vous, une dizaine d'années étant préférable. Le moment est-il bien choisi alors que la Bourse et l'immobilier sont chers ? Le CAC 40 a gagné 20% depuis le début de l'année, mais dans des volumes étroits et une forte volatilité est à craindre. « Nous sommes prudents sur les marchés actions et attendons de meilleures opportunités pour saisir celles qui se présenteront », précise Jean-Philippe Muge chez Cyrus. Le fait de garder du cash est purement tactique: la recette pour composer un portefeuille passera, tôt ou tard, par la Bourse...

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Please reload

Contact

50, bd Haussmann 75009 Paris

Tél.:  01 53 93 23 23 | www.cyrusconseil.fr

Vous souhaitez nous rejoindre ? 

Envoyez votre candidature spontanée

en cliquant ici 

Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à CYRUS CONSEIL, en sa qualité de responsable de traitement, aux fins de répondre à votre demande. Vous pouvez consulter l'intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles * sur notre page dédiée.​

Vous disposez d’un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l'un de ces droits, merci d’effectuer votre demande par e-mail à l'adresse suivante : service.juridique@cyrusconseil.fr ou par courrier postal en écrivant à : Cyrus Conseil, Service Juridique & Conformité, 50 boulevard Haussmann, 75009 PARIS.​

Les marques de tiers sont utilisées avec la permission de leurs détenteurs 

© 2019 Cyrus Conseil

CYRUS CONSEIL est le leader du conseil en gestion Privée, Gestion de Fortune et Family Office. Conseil en gestion de patrimoine, Cyrus Conseil vous accompagne dans la définition de votre stratégie patrimoniale, dans l’optimisation de votre fiscalité, dans le conseil de vos investissements financiers et immobiliers, dans la préparation de votre transmission.

MENTIONS LÉGALES