Investissement : que faire quand tout dévisse ?


"Pour les investisseurs déjà très exposés au marché actions, c'est risqué d'y aller davantage. En revanche, les autres peuvent se réexposer aux produits structurés, suggère Gilles Etcheberrigaray, directeur général de la société de gestion de portefeuille Invest AM, avec un point d'entrée et des caractéristiques meilleurs que par le passé, puisque la volatilité a augmenté. Mais on reste sur un marché où, malgré la correction opérée, tout reste assez cher."

Néanmoins, quitte à prendre le contre-pied des marchés, autant miser sur les "belles valeurs", comme les Gafam. "L'impact psychologique de la baisse d'octobre n'est pas suffisamment fort", estime Gilles Etcheberrigaray.

Et pour ceux, qui, vraiment, ne veulent plus entendre parler des actions, Gilles Etcheberrigaray a un dernier conseil : "Aujourd'hui, les bons du Trésor américain à 10 ans et la dette émergente, qui a pas mal résisté alors qu'elle a été secouée pendant la période précédente, sont intéressants."

A bon entendeur.

Extraits de l'article de Justine Gay (avec les citations de Gilles Etcheberrigaray, Directeur Général d'Invest AM, société de gestion du Groupe Cyrus Conseil)

Lire la suite en cliquant ici >>