Défiscaliser, un art subtil


Il y a de multiples façons de diminuer le montant de ses impôts : le « Pinel », les FCPI, FIP et autres Sofica, les résidences gérées, le Perp, le « Madelin »… Toutes ont leurs avantages et… leurs pièges. Mais peut-être faut-il d'abord penser à améliorer la rentabilité de ses placements, quitte à payer plus d'impôts ! Le bilan financier final est souvent supérieur.

[...]

Arthur King et Florent Tanet

Il existe aussi des opportunités qui ne sont mises en avant que dans le secret des cabinets de gestionnaires de fortune, par exemple l'investissement dans les FPCI (Fonds professionnels de capital-investissement), accessibles le plus souvent à partir de 100 000 euros. L'intérêt ? Un potentiel de plus-value exonérée d'impôt sur cette même plus-value. Ces fonds peuvent servir à financer des promoteurs immobiliers, des hôtels, des cliniques...

[...]

Citons encore l'exemple de Cyrus Conseil, qui est le plus grand cabinet de conseil en gestion de fortune totalement indépendant. Il a lancé un FPCI - baptisé Phoenix Club Invest - dédié à des investissements de restructuration immobilière à potentiel de création de valeur (ce qu'on appelle les fonds « value added »).

Retrouvez l'article sur www.lesechos.fr >>

Cliquez sur la flèche pour en savoir plus sur Fonds Professionnel de Capital Investissement (FPCI)

dénommé « Phoenix Club Invest »

#immobilier